Bénin : L’ancien président Boni Yayi, mis dans une très mauvaise posture…

Le procureur de la République près le Tribunal de première instance de Cotonou, Mario METONOU a annoncé mardi des mesures coercitives à l’encontre de l’ex président béninois Boni Yayi.

Selon le Procureur Mario Metonou, la justice détient des éléments qui témoignent de l’implication de l’ex-chef d’Etat dans les violences post-électorales enregistrées à Cotonou, la capitale du Benin, les 01 et 02 mai 2019.

Suite à l’échec des deux tentatives d’audition du mis en cause, le Procureur annonce des mesures pour que la justice aille au bout de son action. Ces mesures devraient permettre à la justice d’auditionner l’ancien président dans le dossier relatif aux violences post-électorales de Cotonou.

Prendre des mesures coercitives pour écouter Boni Yayi constitue une violation du code de procédure pénale estiment les avocats de l’ancien président, selon Bbc Afrique qui donne l’info.