Béni par le Président Macky : Total contraint Petrosen à rouvrir …

La légèreté avec laquelle les ressources minières et pétrolières du Sénégal sont gérées témoigne de l’hégémonie du Géant Français Total qui a pu obtenir la réouverture des appels d’offre déjà bouclés sur les contrats de recherche et de partage de production(CRPP).
Avant même qu’on aille leur apprendre la nouvelle de la découverte du pétrole dans notre pays, les « Puissances » en avaient déjà senti l’odeur ou presque. Devenu le centre du monde, le Sénégal est désormais convoité par les géants du pétrole de ce monde. Et la France n’a pas été en reste. Ainsi, l’ouvrage de Sonko le décrit avec justesse. « Ce n’est guère étonnant de voir le Président Macky Sall, lors de sa récente visite en France, annoncer l’ »arrivée du Géant Français TOTAL, alors que la presque totalité des blocs était déjà attribuée. Cette annonce n’est que la suite logique de la ronde d’autorités françaises dans les allées du palais de la République sénégalaise depuis quelques mois, sanctionnée par un rappel ferme du Premier Ministre Manuel Valls lors de sa visite à Dakar le 25 septembre 2016 : « Le pétrole découvert au Sénégal intéresse la France ».Cette volonté de servir le « maître » français irrite même au sein des cadres de Petrosen, puisque ces derniers se seraient vus contraints de rouvrir un appel d’offres déjà bouclé et auquel le Géant Français n’avait daigné soumissionner dans les délais. Un vice de procédure pour le moins burlesque !