Bella Hadid: plus belle femme du monde selon un chirurgien qui s’appuie sur la théorie du nombre d’Or

Selon les calculs d’un médecin anglais qui s’est appuyé sur la théorie du Nombre d’Or, c’est le top Bella Hadid qui aurait mis tous nos amis de la Grèce Antique d’accord.

C’est Carla Bruni qui va être contente. Celle que la femme de Nicolas Sarkozy surnomme «sa jumelle» ou sa « fille cachée » en raison de leur indéniable ressemblance physique, vient d’être sacrée «Plus belle femme du monde». Ce n’est pas un jury ou un magazine qui a déclaré la victoire par KO de la belle mais un chirurgien esthétique.

A la sauce grecque

Julian de Silva, chirurgien esthétique exerçant à Londres, a dévoilé au Daily Mail la liste des dix femmes les plus belles de la planète. Le praticien qui avait manifestement un peu de temps entre ses consultations, les a classées après avoir pris la mesure de leurs traits et effectué de savants calculs se basant sur le Nombre d’or de la beauté (connu aussi sous le terme de «divine proportion»). Théorisé dans la Grèce antique, il a été utilisé à la Renaissance par les peintres et les sculpteurs qui l’utilisaient pour leurs créations. Et c’est donc le visage de Bella Hadid d’une symétrie presque absolue, qui se rapproche le plus de l’idéal recherché dans l’antiquité. Les mesures de son front, de ses lèvres, de son menton, de son nez (et de tout le reste oui on avoue) font d’elle la parfaite vestale. La chanteuse Beyoncé, 38 ans, se classe juste derrière la top de 23 ans avec un taux de 92,44% de compatibilité avec l’idéal grec. Amber Heard complète le podium avec 91,85%. Ariana Grande récolte la pire place, la quatrième avec 91,81%. Kate Moss, Cara Delevingne, Scarlett Johansson, Taylor Swift, Natalie Portman, Katy Perry complètent avantageusement le top 10.

Si tout le monde ne s’accordera pas sur ce classement, après tout la beauté c’est subjectif, une chose est sûre, ces Grecs avaient du goût!