Bayern Munichcinq incroyables confessions de Sadio Mané

68
Single Post


Single Post
Bayern Munich : cinq incroyables confessions de Sadio Mané
1. Le maillot de Ronaldinho

Posséder le maillot de son idole constitue une bonne preuve d’amour pour un joueur. Sadio Mané le sait bien : lorsque ses nuits étaient peuplées des entrechats de El Hadji Diouf et de Ronaldinho, ses deux joueurs préférés, il avait l’habitude de traîner avec sur les épaules leurs tuniques. Celle de son compatriote et double Ballon d’Or fut un cadeau de sa mère. Pour celle du Brésilien, l’enfant de Bambali a dû suer fort pour se la procurer. Il raconte : «J’ai acheté moi-même mon premier maillot de Ronaldinho. J’ai travaillé plus, gagné de l’argent et économisé pour ça. C’était un rêve de porter son nom dans le dos. Je ne voulais même pas enlever les maillots, j’en portais un différent chaque jour.»

2. Le numéro 17

A Liverpool, Sadio Mané a porté le 19 avant d’hériter du 10 après le départ de Coutinho. Après sa signature au Bayern Munich, l’attaquant a demandé les numéros disponibles. Parmi ceux-ci, il choisit le 17 pour une raison qu’il révèle dans son entretien avec le magazine du FC Bayern Munich : «Je sais que de grands joueurs l’ont porté. En plus, le 17 est composé de 10 et 7, deux numéros que j’aime beaucoup. C’est le numéro parfait pour moi.»   

3. La mèche blonde

Sadio Mané, c’est une pointe de vitesse phénoménale, une adresse chirurgicale, un grand cœur et… un look. Une coiffure qui détonne accentuée par une bande blonde. «Je l’ai depuis une dizaine d’années, rappelle le double Ballon d’Or. Je voulais faire quelque chose que personne d’autre n’avait. C’est mon coiffeur qui a eu l’idée.»

4. La mèche blonde (suite et fin)

Les premiers jours après qu’il a décidé de porter sa coiffure actuelle, Sadio Mané a dû j***r à cache-cache avec ses parents. Ils ne supportaient pas le tableau. «Je n’ai jamais aimé ça, confesse-t-il. Mais j’ai décidé de tenter ma chance. Mes parents étaient loin. Bien sûr, ils ont appelé dès qu’ils l’ont vue (la coiffure) : ‘Sadio, qu’as-tu fait à tes cheveux ? Ça n’a pas l’air beau. Débarrasse-toi en !’ En fait, je faisais enlever la teinture au début avant de rentrer chez moi (à Bambali). De retour en Europe, je faisais teindre mes cheveux à nouveau. A présent, mes parents s’y sont habitués et l’ont acceptée.»

5. Le pari fou

Le jour où le Bayern Munich sera champion d’Europe avec Sadio Mané dans ses rangs, il faudra ouvrir l’œil. L’attaquant sénégalais changera de coiffure à l’honneur de son nouveau club. Il en a fait la promesse dans le magazine du Bayern Munich : «Si nous gagnons la Ligue des champions, je la teindrai (sa mèche) en rouge.»