Bass Mbacké Diatta : «Le Pds n’est jamais absent dans …

Le silence du Parti démocratique sénégalais (Pds) et son «absence» dans les combats politiques sont décriés par certains Sénégalais. Surtout en cette période où le pays est agité par la question des ressources pétrolières et gazières.

Mais certains militants du parti dirigé par le ‘’Pape du Sopi’’ pensent que la stratégie actuelle n’est pas à la parole. Membre du Comité directeur, Bass Mbacké Diatta réfute ce constat. «La politique, c’est la stratégie et nous sommes issus de l’école de Me Abdoulaye Wade qui est un stratège politique. Le Pds n’est jamais absent dans les combats politiques. Le fait d’être au-devant de  la scène, ça dépend des circonstances. Au moment où nous parlons, le problème n’est pas politique, mais il est plutôt national», dit-il sur iRadio.

La stratégie du silence du Pds est-elle payante ?  Pape Abdoulaye Fall, journaliste et chroniqueur au journal «La Gazette», estime que «la stratégie du silence ne saurait prospérer pour un parti politique de l’opposition qui doit être au-devant des combats. Le Pds est considéré comme le plus grand parti de l’opposition. C’est vrai que le parti traverse des crises qui font que l’on s’interroge même par rapport à ses relations au plan interne et sa relation avec le parti au pouvoir. On vous dira qu’il y a un protocole de Conakry. On est en train de préparer le retour de Karim Wade. De sorte que si vous mettez les ingrédients, vous pouvez considérer que c’est gêner le pouvoir d’aujourd’hui. Ce n’est pas dans la démarche du Pds».