Basket : L’Espagne présélectionne le jeune Ilimane Diop pour le Mondial

En vue de la préparation du Mondial 2019 qui aura lieu en Chine, l’Espagne a sorti sa liste de joueurs convoqués. Une liste sur laquelle on retrouve Ilimane Diop, le jeune sénégalais de 2m10 naturalisé. Ce dernier a presque fait toute sa petite catégorie en Espagne. 

       2e présélection pour Ilimane

Après Astou Ndour, un autre fils du Sénégal va porter les couleurs de l’Espagne. Il s’agit de Ilimane Diop, ce jeune natif de Djolof, parti du Sénégal depuis 2010. Le sociétaire du Club Deportivo Saski-Baskonia (Liga) a, en effet, été présélectionné par Sergio Scariolo en équipe nationale A pour le Mondial de Basket qui aura lieu en Chine, du 31 août 2019 au 15 septembre 2019. Selon Basketsenegal, ce sera sa deuxième présélection avec l’équipe Espagnole, et il espère faire partie des douze.Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Baloncesto España✔@BaloncestoESP

🚨
👍
📝
⬇
🇪🇸

OFICIAL | La LISTA de #LaFamilia para la gira de preparación de la @FIBAWC 2019

MÁS INFO http://www.feb.es/2019/7/8/baloncesto/79028.aspx …#SelMAS #dESfíoMundial #SomosEquipo95410:08 – 9 juil. 2019542 personnes parlent à ce sujetInformations sur les Publicités Twitter et confidentialitéAnnonces

       Naturalisé depuis 2010

Ilimane, qui était présent à Thiès ce week-end pour accompagner le manager Oumar Sow dans son camp de basketball, a été naturalisé en 2010 par l’Espagne afin qu’il défende les couleurs de la Roja. Et depuis, le pivot de 2m10 a joué avec les différentes sélections jeunes.

       Son palmarès

  •  3e du Championnat d’Europe des 16 ans et moins 2011
  •  3e du Championnat d’Europe des 18 ans et moins 2013
  •  Finaliste du Championnat d’Europe des 20 ans et moins 2015

      Son choix

Dans un entretien accordé au média sénégalaise « Le Quotidien », Ilimane est revenu sur son choix expliquant qu’il est purement sportif. “J’ai voulu progresser dans ma carrière. L’opportunité s’est présentée avec la sélection espagnole, j’ai réfléchi et j’ai choisi la Roja. Il fallait faire un choix pour pouvoir compétir en été. Il faut comprendre que j’ai commencé en cadets. Pendant ce temps, au Sénégal, il n’y avait pas de sélections jeunes. Je ne regrette pas mon choix. Cela au contraire m’a aidé à progresser davantage. Mais je demeure un Sénégalais. Ce n’est pas seulement sur le plan sportif qu’on peut aider son pays. Je peux l’aider autrement. Il y a volet social qui est également très important. A ce niveau, je crois qu’il y a beaucoup de choses à faire pour les jeunes. Et j’essaie de faire de mon mieux pour mon pays.», a-t-il expliqué.

Regardez ses Highlights