Bancarisation/Accès à la Microfinance : Un déficit de près de 40 % à résorber

Dans son objectif d’atteindre un taux global d’utilisation aux services financiers de 75% à l’horizon 2020, le Sénégal est loin du compte. C’est ce que semble indiquer le directeur national de la Bceao qui renseigne que « ceux qui ont des comptes bancaires sont moins de 20% ». Autre fait inquiétant, révèle Ahmadou Al Aminou Lo, « seul 33% ont accès aux services financiers ». Ce qui le pousse à dire qu’il faut s’appesantir sur la politique de digitalisation pour pouvoir atteindre les résultats escomptés.