BacUn faux correcteur proposait de gonfler les notes des candidates en échange de séances de parties fines

106
Single Post


Single Post
Un faux Correcteur arrêté à Ross Béthio
La gendarmerie de Ross Béthio  a mis la main sur un faux correcteur au baccalauréat. Selon les informations, il s’agit  d’un étudiant en lettres modernes qui  faisait chanter une candidate.

L’homme s’est rendu dans un centre d’examen abordant  des jeunes candidates sous prétexte qu’il venait pour les besoins de la correction du Baccalauréat  général.  Il leur a ainsi promis de  rehausser leurs notes en contrepartie de faveurs s*******s. Malheureusement pour lui, une des candidates qu’il a abordé a raconté l’histoire à son père. Ce dernier, à son tour,  a saisi la brigade de gendarmerie de Ross Béthio. 

Ce qui ressort des témoignages de la famille de la victime, c’est que le faux correcteur a proposé une note de 15 en français et de 14 en anglais en échange d’une séance de parties fines. Ainsi informés, les limiers ont tendu un piège à la personne incriminée et l’ont arrêté en flagrant délit. 

Il a, ensuite,  été  conduit à la brigade de la gendarmerie  où  il attend d’être fixé sur son sort.