Aya Nakamura saluée à l’Assemblée : fan, un député la trouve “remarquable”

 Aya Nakamura a un nouveau fan… à l’Assemblée nationale ! Le député LREM Rémy Rebeyrotte a souligné les grandes qualités sémantiques et linguistiques des paroles de la chanteuse au cours d’un débat sur la future loi destinée à lutter contre la glottophobie

Très admiratif du talent de la jeune femme, Rémy Rebeyrotte explique : “Quand je vois des jeunes comme Aya Nakamura qui aujourd’hui par sa chanson est en train de réinventer un certain nombre d’expressions françaises, ça me paraît absolument remarquable. Elle est en train de porter au niveau international de nouvelles expressions et évolutions de la langue. Et ça, ce sont des choses extrêmement fortes.”

Alors les mots “pookie”, “djadja”, “djo”, “tchouffer” rentreront-ils bientôt dans les dictionnaires grâce aux députés LREM ? Les citoyens français doivent-ils apprendre avec bien plus de sérieux les expressions d’Aya pour communiquer dans la société ? “Y’a R” ou “En Catchana baby tu dead ça” seront-elles de futures références de la langue de Molière ?