Axa Assurance poursuivie pour…

L’Observatoire international de consommateurs SumOfUs accuse la société Axa Assurance de financer des «crimes de guerre» en Israël.

Dans un rapport parcouru par Libération, il est écrit que la société «Axa a investi, à travers sa filiale Axa Equitable Holdings, plus de 91 millions de dollars dans six sociétés israéliennes impliquées dans l’occupation israélienne des territoires palestiniens».

Mieux, Axa investirait dans la société Elbit Systems, le plus grand fabricant d’armes israélien «qui produit des armes interdites par le droit international», selon SumOfUs qui a identifié des versements présumés d’Axa dans cinq banques plusieurs fois épinglées dans d’autres rapports.

Ce qui ouvre une inculpation d’Axa pour complicité de graves violations des droits humains, notamment des crimes de guerre en vertu du droit international. Axa dément ces accusations, soutenant qu’elle n’a pas financé d’activités ou de sociétés sous le joug de sanctions internationales.