Aung San Suu Kyi en personne devant le tribunal, une première depuis le coup d’État

557

L’ex-dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, assignée à résidence et inculpée à de multiples reprises par la junte, a comparu lundi en personne devant le tribunal pour la première fois depuis le coup d’État, d’après l’une de ses avocates.
Peu avant l’audience, elle a « souhaité que son peuple reste en bonne santé » et « a affirmé que la LND (Ligue nationale pour la démocratie) existera tant que le peuple existera, car elle a été fondée pour le peuple », a déclaré à l’AFP l’avocate Min Min Soe.