Audiovisuel : L’État menace les producteurs de séries

Le directeur de la cinématographie menace certains producteurs des séries audiovisuels. Dans un communiqué, M. Hughes Diaz dit être décide à remettre de l’ordre dans le secteur. Selon L’AS, il prévient les acteurs qu’il ne sera plus toléré, désormais, aucun tournage de film sans autorisation.

À en croire Hughes Diaz, en cas de violation de la loi, il sera procédé, en partenariat avec les forces de défense et de sécurité, à la saisie du matériel de tournage et des négatifs, assortie d’une amende de 3 à 10 millions Fcfa, pour le long-métrage et de 1 à 5 millions Fcfa pour le court métrage.