Attention, les poux s’invitent dans les extensions cils !

Si les avantages des faux-cils sont certes non négligeables, les conséquences de leur pose peuvent en réalité être dramatiques. Au menù: perte de cils, gonflements, démangeaisons, inflammation des paupières, baisse de l’acuité visuelle, etc.

Et si vous êtes une adepte inconditionnelle des extensions de cils, vous devriez peut-être vous demander quand vous les avez entretenus pour la dernière fois… Des ophtalmologues tirent la sonnette d’alarme. Alors que la tendance des faux-cils prend de l’ampleur, le nombre de cas de poux de cils explose.

Les faux cils, tendance et habitat possible pour les Demodex

Ces acariens microscopiques, dont le nom scientifique est Demodex, peuvent provoquer des infections aux yeux. Ils sont naturellement présents sur la peau, essentiellement dans les follicules pileux du visage. Ils ne font pas de distinctions entre les vrais et faux poils. Ils peuvent ainsi prendre place sur les extensions et y rester.

Les poux peuvent également se transmettre par simple contact. Il faut donc bien veiller à avoir une hygiène irréprochable et choisir avec soin son institut où les poser? les serviettes, les applicateurs ou encore les peignes pouvant être un vecteur de transmission idéal pour ces petites bêtes microscopiques.

Pour favoriser la bonne tenue des faux cils tout en les nettoyant, il est préférable de privilégier l’eau micellaire, que vous appliquerez avec un coton tige, et d’éviter les produits à base d’huile et d’alcool. Ces derniers pourraient les abîmer.