Attaque meurtrière au Burkina : Un deuil national de 72 heures décrété

135

C’est la consternation au Burkina Faso où des individus armés ont décimé tout un village faisant au moins 100 morts. Le chef de l’Etat, Roch Kaboré s’est incliné devant la mémoire des victimes et a actionné les forces de défense et de sécurité afin de neutraliser cette bande armée. 
« Dans la nuit du 04 au 05 juin, des individus armés ont attaqué le village de Solhan, dans la commune de Solhan, région du Sahel. Je m’incline devant la mémoire de la centaine de civils t**s dans cette attaque barbare. J’adresse mes condoléances à l’ensemble des familles des victimes, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a-t-déclaré. 
Face à cette tragédie, le président Kaboré informe avoir décrété un deuil national de 72 heures, « à compter de ce jour à 00h00 ». Non sans renseigner que « les Forces de Défense et de Sécurité sont à pied d’œuvre, pour rechercher et neutraliser les auteurs de cet acte ignoble ». « Nous devons rester unis et soudés contre ces forces obscurantistes », lance le président du Burkina.