Attaque de Boffa: l’armée n’a pas encore mis la main sur quelqu’un

0

Attaque de Boffa: l’armée n’a pas encore mis la main sur quelqu’un

Les auteurs de l’Attaque de Boffa sont toujours dans la nature. C’est l’annonce faite hier jeudi, par le chef d’état major général des armées, Cheikh Guèye.

« Nous n’avons pas encore mis la main sur quelqu’un. Nous ne sommes pas pressés. Nous ne raisonnons pas en terme de délais », a déclaré le général de corps d’armées, cité par l’agence de presse sénégalaise.

« L’opération vient juste de démarrer, nous n’avons pas encore mis la main sur quelqu’un. Nous prendrons notre temps. L’identité des personnes qui ont commis cet acte ou leur appartenance à une quelconque structure ne m’intéresse pas », a renchéri le général Guèye, qui s’exprimait dans les locaux du commandement de la zone militaire 5 (Ziguinchor).

Certes aucun des malfaiteurs n’a été encore appréhendé mais, l’armée dispose selon le CEMGA, tous les moyens nécessaires pour mener à bien sa mission. « Nous disposons tout ce qu’il faut avec des hommes qui maîtrisent la zone ciblée. Les règles de conduite sont bien maîtrisées. La plupart des hommes qui sont impliqués dans cette opération ont participé dans plusieurs opérations identiques dans des pays étrangers. Ils savent bien ce qu’ils font » , a t-il noté

Le patron de l’Armée sénégalaise qui qualifie cette mission de l’armée « d’opération particulière menée par des gens professionnels qui disposent des moyens et outils à la hauteur de la mission », a assuré que « les criminels, qu’ils soient sur terre, dans la mer ou dans les airs, seront recherchés, traqués et neutralisés au besoin ».

Pour rappel, cette attaque qui a eu lieu samedi passé en Casamance (sud), a fait 15 morts et pas moins de 7 blessés.

Laisser un commentaire