Assemblée nationale : Vers de nouvelles commissions parlementaires

Une commission restreinte composée de députés de la majorité et de l’opposition s’est accordée sur la nécessité de faire passer le nombre de commissions parlementaires de 11 à « 13 ou 14 », a appris L’As du président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (Bby), Aymérou Gningue. En effet, la réforme du règlement intérieur de l’Assemblée nationale est une question sur laquelle les députés travaillent depuis plusieurs législatures avant que la présente n’arrive à ce consensus.

Selon Aymérou Gningue, de « nouvelles réalités » font que l’Assemblée nationale doit, désormais, adopter une approche « fine, beaucoup plus spécialisée » des choses, en lien avec les enjeux des questions minières, pétrolières et environnementales. De plus, avec l’entrée en vigueur du budget-programme, il y a besoin, selon le président du groupe parlementaire de la majorité, de discussions de fond sur les débats budgétaires pour une meilleure prise en compte des préoccupations des populations.