Assemblée – Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly regrette ses injures : “Niaw Lou Nako…”

354

Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly a proféré, vendredi dernier, des insanités à l’endroit de certains députés de la majorité. Cela fait suite à l’accrochage entre Ousmane Sonko et Mbery Sylla lors de l’examen des projets de lois modifiant le code pénal et le code de procédure pénale. Interpellé ce jeudi sur sa posture dans l’émission Rfm matin, le responsable politique du parti Bokk Guis Guis a regretté ses propos et présenté ses plates excuses.

Si c’était à refaire, on n’y reprendrait pas Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly, “certainement” pas. C’est ce qui ressort de sa réaction suite à une question du journaliste Babacar Fall sur sa colère de la semaine dernière. “Comme tout le monde, je déprécie ce que j’ai fait. Je suis un simple humain. Mais si on te pousse jusqu’à tes derniers retranchements, ta réaction peut être brutale”, a-t-il déclaré.

Excuses

Le député d’affirmer qu’après cet incident, il a eu à présenter ses excuses “aux Sénégalais, aux populations de Touba, au Khalife général des mourides“. Et de préciser que depuis 2017, personne ne l’a entendu proférer de tels propos.

Faits

Revenant sur les faits, le parlementaire rappelle qu’une député a insulté son frère lors de la commission de l’Assemblée nationale. Toutes choses qu’il n’a pas pu supporter au point de réagir de la sorte.