Assainissement : 7 milliards pour « nettoyer » Rufisque

Le député Alioune Souaré a sollicité un programme d’urgence à Rufisque. Lors de son temps de parole, le parlementaire a déploré l’accès à l’assainissement dont souffre cette ville. « Elle manque de tout. Pendant l’hivernage, Rufisque est bloquée. Pis, nous avons un sérieux problème en ce qui concerne l’évacuation des eaux usées », a-t-il signifié. Ses collègues députés ont corroboré ses propos. Selon eux, « tous les problèmes de Rufisque tournent autour de l’assainissement ». 
Ce faisant, ils se sont interrogés sur le plan spécial d’assainissement de la ville. Certains ont aussi évoqué le non-raccordement des populations de Diokoul au système d’assainissement malgré que le quartier soit traversé par le réseau. Répondant à ces demandes, Serigne Mbaye Thiam a d’emblée, soutenu que, Rufisque est « victime de ses habitats spontanés ». Toutefois, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement de renseigner que la ville fait partie du programme financés par la Banque mondiale. Sa part est estimée à 7 milliards de FCFA.