ASAP Rocky incarcéré en Suède: pourquoi sa remise en liberté n’a pas été acceptée

Ces dernières semaines, c’est toute la sphère du hip hop qui se mobilise pour faire sortir ASAP Rocky de prison. Des soutiens qui n’auront malheureusement pas été d’une grande utilité puisque ASAP Rocky a vu sa peine se rallonger de quelques jours!

Le 30 juin dernier, ASAP Rocky s’est retrouvé impliqué dans une rixe qui a éclaté dans les rues de Stockholm à la suite d’un concert. Très rapidement l’ex de Kendall Jenner a été placé en garde à vue puis, le 5 juillet dernier, le tribunal a décidé de l’envoyer derrière les barreaux «pour risque de fuite à l’étranger». Bien évidemment, les fans du rappeur de 30 ans, ne sont pas restés indifférents, et ils ont vivement réagi en lançant la pétition #JusticeForRocky qui compte déjà plus de 600 000 signatures.

Personne n’est au-dessus de la justice suédoise!

ASAP Rocky, de son vrai nom Rakim Mayers, a également pu compter sur un appui inattendu, celui de Donald Trump. En effet, ce dernier a été tout simplement alerté par ses nouveaux acolyte Kim Kardashian, récemment reçu à la maison blanche, et son époux, Kanye West, qui compte parmi les proches de ASAP Rocky. Le 20 juillet dernier, le président américain s’est emparé de son compte Twitter pour faire part de son échange avec le Premier ministre suédois Stefan Làfven: «Je viens d’avoir un très bon appel téléphonique avec le Premier ministre suédois Stefan Làfven qui m’a assuré que le citoyen américain ASAP Rocky serait traité équitablement». Il ajoute également: «Je lui ai assuré qu’ASAP ne risquait pas de fuir et j’ai offert de me porter personnellement garant pour sa remise en liberté sous caution ou toute alternative».

Pourtant la détention provisoire du rappeur a finalement été prolongée jusqu’au 25 juillet. Une décision prise par le