Artp : Du nouveau dans le scandale des 10 milliards

La gestion de l’Artp, entre 2005 et 2012, était épinglée suite à un rapport de l’Ige. Les deux Dg d’alors mis en cause, Daniel Goumalo Seck et Ndongo Diaw, avaient été renvoyés devant la Chambre de discipline financière de la Cour des comptes. Ce, suite à l’ordonnance de renvoi du Parquet général en date du 22 mai 2018.

Selon Enquête et Les Échos, l’audience est fixée demain jeudi, selon Les Echos et Enquête. Les mis en cause sont poursuivis pour des délits financiers. Ndongo Diao est accusé de passation de marchés sans publicité, alors que Daniel Goumalo Seck est accusé d’avoir passé 7 marchés sans publicité suffisante par entente directe sans preuve.