Arrêté du préfetLa Cour suprême rejette le recours d’Ousmane Sonko et Cie

73
Single Post


Single Post
[Document] Arrêté du préfet : La Cour suprême rejette le recours d’Ousmane Sonko et Cie
C’est sans surprise. La Cour suprême a rejeté la requête introduite par les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) contre l’arrêté d’interdiction du préfet, de leur manifestation prévue, ce vendredi 17 juin, à la Place de la Nation.

L’audience tenue en urgence vers les coups de 13heures conforte le Préfet de Dakar dans sa décision d’interdire un rassemblement à la Place de la Nation pour troubles à l’ordre public.

Ousmane Sonko et Cie voulaient la suspension des effets de l’arrêté n°193/P/D/DK du 15 juin 2022 portant interdiction d’un rassemblement sur la voie publique prévu le 17 juin 2022, pris par le Préfet de Dakar, en ce qu’il est manifestement illégal et porte gravement atteinte aux libertés fondamentales des membres de la coalition Yewwi Askan Wi. Ce, en sus d’ordonner 24 heures cette suspension ainsi que toutes mesures nécessaires de sauvegarde en application de l’article 85 de la loi sur la Cour suprême.

Finalement, les juges en ont décidé autrement en refusant de casser l’arrêté préfectoral.