Arrestation de Dame Mbodji: le G20 observe une journée noire et une grève de 24 heures

Ce lundi 1er mars 2021, le G20, qui regroupe une vingtaine de syndicats d’enseignant, observe une journée noire et une grève de 24 heures. Et cela fait suite à l’arrestation d’un syndicaliste du cadre unitaire des syndicats de l’enseignement moyen secondaire (CUSEMS), interpellé samedi dernier lors d’une manifestation pour « la démocratie sur la place de l’indépendance », au lendemain de la levée de l’immunité du député Ousmane Soncko.

La Plénière des Secrétaires généraux et Plénipotentiaires du G20 témoigne « toute sa compassion et sa solidarité au camarade SG Dame MBODJI ainsi qu’ à tous leurs collègues enseignants détenus pour les mèmes raisons » et « décrète une grève de 24 heures ce lundi 1er Mars 2021 et déclare la journée du lundi 1er  mars « Journée noire », peut-on lire dans un communiqué parvenu à PressAfrik. 

Pour cela, la Plénière du G20 en appelle tous les enseignants et enseignantes, à travers toutes les coordinations départementales et régionales, à la mobilisation pour dit-elle « faire libérer leurs collègues et camarades afin d’exiger le respect des droits de jouir des libertés d’expression et de manifestation pacifique consacrées par notre charte fondamentale obtenues de haute lutte par les différentes génération ».