Arabie saoudite: La venue de la rappeuse Nicki Minaj ne laisse pas …

Les changements en Arabie saoudite font parfois grincer des dents dans ce royaume ultra-conservateur. C’est notamment le cas depuis l’annonce d’un concert de la rappeuse américaine Nicki Minaj, qui se produira le 18 juillet prochain à Jeddah, dans l’ouest de l’Arabie saoudite.

Difficile d’imaginer les tenues, les chorégraphies et les paroles à connotations sexuelles de Nicki Minaj sur une scène en Arabie saoudite, un pays où les concerts étaient inexistants il y a quelques années encore et où l’immense majorité des femmes portent une abaya, long vêtement traditionnel noir qui couvre tout le corps, et où la plupart des espaces publics ne sont pas mixtes.

Pourtant, le divertissement, le spectacle, les loisirs sont aujourd’hui en plein développement dans le royaume. Ils font partie du Plan Vision 2030 voulu par le prince héritier Mohammed ben Salman pour moderniser son pays.

Lorsque la presse saoudienne a annoncé la venue prochaine de la rappeuse américaine Nicki Minaj, des Saoudiens se sont enflammés sur les réseaux sociaux, certains pour se réjouir de l’évènement inédit, ou au contraire pour critiquer le spectacle prévu dans le cadre du festival de Jeddah. Un internaute s’indigne par exemple de ce concert qui aura lieu à quelques jours seulement du début du pèlerinage musulman à la Mecque.

Sur les réseaux, des vidéos parodiques ont fait leur apparition et une internaute saoudienne s’étonne des contradictions de son pays qui invite une artiste aux tenues aussi légères qu’exubérantes tout en appelant sa population à la décence vestimentaire.