Après un consensus : Le ministère de l’agriculture dit ne rien comprendre du syndicat gréviste

128

A la suite de la mise en place du comité de promotion de dialogue social par le ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural, intervenue le 20 août 2020, plusieurs rencontres se sont tenues en présence des directeurs nationaux, des conseils techniques et des différents syndicats du ministère de l’agriculture et de l’équipement rural (MAER).

Un consensus non respecté

A l’issue desdites rencontres, un mémorandum consensuel, résumant des propositions d’ordre financier, accepté par toutes les parties prenantes a été établi et transmis au ministère des Finances. Ainsi, le MAER, comme les syndicats, attende le retour des propositions pour leur e********n, renseigne une note.

La radicalisation

A partir de ce moment, le ministère de l’Agriculture dit ne pas comprendre la position radicale des membres du synttas qui observent depuis des mois des grèves répétitives et des comportements inexplicables.

Rappel

Les travailleurs du ministère de l’Agriculture et de l’équipement rural (Maer) dénoncent le «dilatoire noté» dans le dossier des indemnités qu’ils réclament et les mauvaises conditions de travail.