Appel à l’insurrection de Sonko : Pour « atteinte à la sûreté de l’Etat », Ibrahima Mendy demande à la justice…

225
Appel à l’insurrection de Sonko : Pour « atteinte à la sûreté de l’Etat », Ibrahima Mendy demande à la justice...


A Ziguinchor, l’Alliance pour la République n’a pas attendu longtemps pour apporter la réplique au leader de Pastef/les Patriotes. Après avoir regretté et dénoncé les propos d’Ousmane Sonko qu’ils qualifient d’atteinte à la sûreté de l’état, les «apéristes» de Ziguinchor ont demandé à la justice de prendre toutes ses responsabilités et de s’auto saisir.

La colère

« Les propos de Ousmane Sonko, appelant à une mobilisation de pas moins de 200.000 Sénégalais pour marcher vers le Palais de la République sont d’une gravité extrême« , a laissé entendre Ibrahima Mendy, devant la presse.

« Suite à cette déclaration grave du leader de Pastef, nous pensons que la justice sénégalaise doit le convoquer pour l’entendre sur ses propos qui sont d’une gravité extréme et qui peuvent même brûler un pays . C’est une faute très grave qu’ il vient encore de commettre. l’appel à l’insurrection dans un État organisé, dans un État de droit comme le Sénégal est un fait dramatique et mortel. Ousmane Sonko vient, encore une fois, de montrer au peuple sénégalais et à la face du monde, qu’il est un homme violent, un extrémiste dont le discours est toujours empreint de violences et d’injures. il ne mérite même pas de gouverner le Sénégal qui a toujours été un pays de dialogue« , poursuit le porte-parole du jour de l’Apr à Ziguinchor.

La riposte…

Ibrahima Mendy, par ailleurs directeur de l’analyse et de la prévision des statistiques agricoles (Dapsa) au ministère de l’Agriculture indique : « qu’Ousmane Sonko se détrompe. Aujourd’hui, la jeunesse sénégalaise en général et plus particulièrement celle de Ziguinchor, est devenue très consciente. Elle a fini de comprendre qu’Ousmane Sonko l’utilise que pour ses propres intérêts. Nous en avons pour preuve d’ailleurs, lors des dernières élections locales, il n’a daigné investir aucun jeune. Il les a tous trahi. Sur son souhait d’avoir 200.000 jeunes à Dakar, nous pensons qu’il a dévoilé son plan qu’il a concocté contre le Sénégal et contre le Président de la République qui est élu démocratiquement au suffrage universel par les Sénégalais. Donc appeler à une quelconque insurrection, c’est détruire la démocratie sénégalaise. Ousmane Sonko doit arrêter de manipuler la jeunesse sénégalaise.« 

Condamnation

Il ajoute : « Nous ne comprenons pas pourquoi il est revenu pour faire un appel à l’insurrection d’autant que c’est lui-même qui a été le premier à déclarer invalide leur liste nationale. Cela ne nous surprend pas d’ailleurs que ces déclarations graves viennent de lui parce que c’est un coutumier des faits. En mars dernier, il avait fait un appel à l’insurrection pour ses propres intérêts dans l’affaire qui l’oppose à la jeune fille Adji Sarr. Aujourd’hui encore pour des problèmes causés par lui-même et ses alliés, il réitère ses propos graves« , se désole le porte-parole du parti présidentiel à Ziguinchor.