Antoine Diome : « L’objectif premier du gouvernement n’est pas de réprimer mais de protéger »

Antoine Diome semble miser plus sur la pédagogie que sur la répression des récalcitrants aux mesures prises par l’État, dont le couvre-feu en vigueur depuis le 6 janvier dernier. Sur le plateau de la Rts ce soir pour annoncer la prorogation du couvre-feu pour 8 jours supplémentaires à partir de demain, il rappelle que « L’objectif premier du gouvernement n’est mais de réprimer mais de protéger ». Une manière d’appeler les citoyens à la responsabilité.