Antibiotiques : les probiotiques pour protéger et restaurer le microbiote intestinal

Les antibiotiques éradiquent les germes responsables d’une infection. Mais dans le processus, ils détruisent aussi des bactéries bénéfiques au microbiote, déréglant son équilibre. Des diarrhées peuvent ainsi se déclarer pendant et après un traitement. En prévention de ces désagréments, les probiotiques semblent avoir démontré leur efficacité.

La prescription d’antibiotiques est commune lorsque l’hypothèse d’une infection par un micro-organisme est soulevée. Deux fois sur trois, elle est liée à des affections ORL et respiratoires, mais les affections urinaires basses ou de la peau sont aussi particulièrement concernées.

Parfois, ces médicaments sont pourtant délivrés à mauvais escient, lorsque que la pathologie est due à un virus par exemple. C’est le cas pour les otites d’origine virale, quand elles sont confondues avec celles d’origine bactérienne. Cette surconsommation, au-delà des problèmes d’antibiorésistance qu’elle entraîne, n’est pas sans conséquences sur la santé. Notamment sur le microbiote intestinal.

À lire aussi :

Antibiotiques : ils sont précieux, utilisons-les mieux !

Ne ratez aucun article de Topsante.com en recevant directement une alerte via Messenger Sommaire Antibiotiques : les probiotiques pour protéger et restaurer le microbiote intestinal

  1. Introduction
  2. Dérèglement du microbiote intestinal
  3. La solution des probiotiques