Angelina Jolie évoque le combat de sa mère contre le cancer : « Elle était trop malade pour jouer avec ses petits-enfants »

Voilà déjà douze ans qu’Angelina Jolie a perdu sa mère. Marcheline Bertrand est morte à l’âge de 56 ans, après un combat décennal contre un cancer des ovaires. Dans une interview accordée à Time, l’actrice oscarisée revient sur ce deuil douloureux, révélant que le cancer lui avait également fait perdre trop rapidement sa grand-mère maternelle. La mère de Maddox regrette de faire vivre à ses enfants la même souffrance qu’elle a endurée avant eux, celle de ne pas pouvoir profiter de sa grand-mère, avec laquelle ils ne garderont que très peu de souvenirs.

« Je me souviens d’une fois où j’ai tenu la main de mère pendant une séance de chimiothérapie. Elle était en train de devenir violette. J’ai couru pour aller chercher l’infirmière » témoigne Angelina Jolie. L’actrice profite de cet entretien bouleversant pour dénoncer le manque de dialogue avec le personnel hospitalier, regrettant que ce dernier n’ait pas été davantage à l’écoute des souffrances que sa mère endurait les semaines précédant sa mort. Mais avant de mourir, Marcheline Bertrand a eu une discussion bouleversante avec son oncologue, en lui faisant promettre de veiller sur sa fille Angelina Jolie pour qu’elle ne subisse pas à son tour la maladie.

Ablation des seins, des trompes et des ovaires

« Alors que je me trouvais dans le couloir de l’hôpital en attendant que le corps de ma mère soit recueilli et incinéré, son oncologue est venu me voir et m’a dit que ma mère lui avait fait promettre de veiller sur moi«  explique Angelina Jolie. Depuis douze ans, l’actrice a subi plusieurs examens médicaux préventifs. Après avoir appris qu’elle était génétiquement prédisposée à avoir un cancer du sein ou des ovaires dans les années à venir, Angelina Jolie a choisi de subir une double mastectomie (ablation des seins), et s’est également fait retirer ses trompes de Fallope et ses ovaires.

« J’ai fait ces choix pour améliorer mes chances de voir mes enfants devenir adultes, et pour faire la connaissance de mes petits-enfants. Mon espoir est de me donner le plus d’années possibles à vivre avec eux, être ici pour eux. Je vis depuis plus d’une décennie maintenant sans ma mère. Elle n’a rencontré que quelques uns de ses petits-enfants, et était trop souvent malade pour jouer avec eux » se rappelle tristement Angelina Jolie. Aujourd’hui, l’ex-épouse de Brad Pitt sait que les choix qu’elle a pris ont été influencés par sa mère, et espère qu’ils lui permettront de vivre plus longtemps qu’elle et sa grand-mère, terrassée par le cancer à 40 ans.