An19 du Joola : « Le procureur d’alors n’a pas dit la vérité et le général Gaye n’a pas … » (Adjudant Cheikhna Keïta)

237

Dans les locaux de Dakaractu, le policier à la retraite, Cheikhna Keïta n’a pas caché son amertume contre l’État du Sénégal qu’il accuse d’être le responsable de la m**t de ses deux garçons qui ont disparu lors du naufrage du bateau le Joola.

« Il y a des coupables. Le procureur d’alors qui s’était autosaisi, pour accuser le commandant du bateau, n’a pas dit la vérité. S’il avait un parent, il n’allait pas se comporter de la sorte. 72 heures après le naufrage, il y avait des gens en vie qui appelaient de l’intérieur du bateau. Le général Gaye d’alors au lieu de les secourir a préféré aller le lendemain  installer un commandement de zone à Saint-Louis », dénoncera celui qui a perdu ses garçons âgés de 24 ans et de 23 ans…