Amy Sarr Fall : “Là où les femmes attendent le Président Macky Sall”

0

Amy Sarr Fall ne boude pas son plaisir. Elle se démarque nettement du cercle des féministes radicales qui considèrent que le 8-Mars n’est pas une fête, mais plutôt un moment de tristesse. Elle s’écarte de cette position “extrémiste” qui décrète qu’il faut à l’occasion rentrer les sourires de gaieté et arborer des mines d’enterrement. Commémorer uniquement, ne point célébrer.

La directrice d’Intelligences Magazine a choisi de ramer à contrecourant de la bien-pensance en matière d’affirmation du leadership féminin. Elle a choisi d’aborder la journée internationale dédiée aux droits des femmes, le cœur léger. Avec bonheur et optimisme.

“C’est un moment pour apprécier le travail qui a été fait”, recommande-t-elle dans cet entretien avec Seneweb réalisé dans le cadre du 8-Mars. Droits de voter, de conduire, d’aspirer à certains postes…, elle demande au monde de se rappeler que ces nombreux acquis, devenus banales, furent naguère des bastions imprenables.

Cependant, Amy Sarr Fall se veut lucide. Réaliste. Elle signale que le mouvement pour les droits des femmes a remporté de nombreuses batailles, mais pas encore la guerre. Que, de ce point de vue, le 8-Mars doit être aussi une “occasion de voir où se situe les inégalités en matière de droits entre les hommes et les femmes”.

Elle fait remarquer que, sur ce plan, le Sénégal a enregistré de nombreuses avancées, mais doit redoubler d’efforts. D’où son appel au Président Macky Sall pour la “promotion du leadership féminin” au sommet de l’État. Entretien (voir vidéo).

Laisser un commentaire