Aly Ngouille Ndiaye: « Le président aurait pu faire une délégation spéciale »

Les député ont voté ce mardi 19 novembre la loi portant report des élections prévues le 1er Décembre 2019 et prorogation du mandat des conseillers départementaux et municipaux. Le ministre de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye a donné quelques raison de ce report.

Le report

Le ministre de l’intérieur estime que ce report « est un ensemble de points d’accords qui ont été émis lors du dialogue politique ». Pour lui, « cette situation a été faite par le Général Niang qui l’a rendue publique. Mais tout le monde sait qu’ils se sont entendus ».

La délégation spéciale

Aly Ngouille Ndiaye explique que « le président aurait pu faire une délégation spéciale, ce serait plus démocratique ». Et dans ce cas, ajoute-t-il, « l’opposition aurait pu se retrouver avec zéro mairie pendant cette période de délégation spéciale ».

Le dialogue national

Les élections locales étaient prévues pour le premier décembre prochain. Mais après le démarrage du dialogue national dirigé par Famara Ibrahima Sagna, les acteurs politiques participants ont trouvé un consensus qui a conduit à leur report jusqu’en 2021.