Allemagne : Le Bayern champion d’Allemagne pour la neuvième fois consécutive

969

Le Bayern Munich a décroché samedi sans j***r son neuvième titre de champion d’Allemagne consécutif, grâce à la victoire de Dortmund sur Leipzig (3-2) qui laisse les Munichois avec au moins sept points d’avance à deux journées de la fin.

En fin de journée, Manuel Neuer et ses coéquipiers peuvent encore augmenter leur avance en recevant Mönchengladbach (18h30 locales/16h30 GMT).

Ce titre, le 31e de l’histoire du club, est le deuxième et dernier pour l’entraîneur Hansi Flick, qui laissera sa place sur le banc à Julian Nagelsmann la saison prochaine. Ce sera aussi le seul trophée cette saison des Bavarois, éliminés en coupe d’Allemagne et en Ligue des champions.

Dortmund, la dernière équipe championne avant le Bayern en 2012, ne se vantera sans doute pas d’avoir offert un nouveau titre à son rival historique. Mais cette victoire était cruciale pour le Borussia, qui peut continuer à espérer finir in extremis dans le top 4, qualificatif pour la prochaine C1.

En l’absence du buteur Erling Haaland, blessé, Jadon Sancho a réussi un doublé (51e, 87e), après l’ouverture du score par son capitaine Marco Reus (7e).

Pour Leipzig, qui a répondu par Lukas Klostermann (63e) et Dani Olmo (77e), cette défaite n’est pas dramatique, puisque le RB reste deuxième avec quatre points d’avance sur Wolfsburg.

Dortmund et Leipzig se retrouveront jeudi soir à Berlin pour la finale de la coupe d’Allemagne (20h45/18h45 GMT).

  • Lewandowski contre Gerd Müller –

Les joueurs du Bayern regarderont cette finale à la télé, en essayant de rester concentrés sur leurs deux dernières rencontres, à Fribourg puis à domicile contre Augsbourg. Il leur reste en effet un défi collectif à relever: aider Robert Lewandowski à battre le record absolu de 40 buts en une saison de Bundesliga – que tout le monde en Allemagne croyait éternel – établi en 1971-72 par le légendaire Gerd Müller, sous le même maillot du Bayern.

Le Polonais avait marqué 35 buts en 26 journées de Bundesliga, mais une blessure fin mars lui a fait manquer quatre matches. Il a marqué de nouveau lors de la 31e journée, et il ne lui reste désormais que trois rencontres pour frapper au moins quatre fois et égaler Müller.

« Robert est totalement concentré et chaud pour ce record », a assuré Hansi Flick, qui a réussi en dix-huit mois sur le banc un exploit historique: sept titres, et huit défaites seulement en 83 matches!

Ses hommes de base ont été, bien sûr, le capitaine et gardien Manuel Neuer, toujours parmi les meilleurs du monde malgré ses 34 ans, et Lewandowski.

  • « Tu vas la fermer! » –

Mais en milieu de terrain, Joshua Kimmich est devenu à 26 ans la pièce maîtresse de l’effectif bavarois: milieu défensif placé très bas, il est à la fois un récupérateur féroce et la rampe de lancement de l’attaque. Son ascendant mental sur ses coéquipiers en fait un patron naturel, probablement destiné à devenir capitaine à la retraite de Neuer.

Flick a également su rendre aux « anciens » la confiance perdue ces dernières années: Thomas Müller (10 buts et 18 passes décisives en Bundesliga) et Jérôme Boateng en défense centrale ont été des piliers du titre.

Cette saison, le Bayern s’est aussi offert l’une de ces chamailleries de stars qui l’ont fait surnommer « FC Hollywood ». Flick s’est brouillé publiquement avec le directeur sportif Hasan Salihamidzic et lui a lancé un retentissant « mais tu vas la fermer! » en mars dans le bus de l’équipe. Le même Flick a ensuite suscité la fureur de ses dirigeants en annonçant lui-même, en direct sur Sky à la fin d’un match, son intention de quitter le club en fin de saison, sans aller au bout de son contrat en 2023.

Depuis, la tension est retombée. Flick est en pourparlers avec la Fédération allemande pour succéder à Joachim Löw comme sélectionneur. Et Nagelsmann s’apprête à reprendre le flambeau avec, comme premier objectif… un dixième titre consécutif en 2022.