Aliou Sall a manqué de respect aux journalistes

L’importante déclaration de Aliou Sall, maire de Guédiawaye, devant la presse lundi, n’a pas eu lieu. Une jeunesse militante a bloqué toutes les issues, empêchant l’ex Dg de la Caisse des dépôts et consignations de faire son speech.

Une scène sciemment programmée pour d’aucuns, dans la mesure où un seul doigt de Aliou Sall qui a autorité sur ses ouailles, suffisait pour refréner les ardeurs de ses inconditionnels. Hélas, rien de tout cela n’a été. Et un tel comportement suppose que la discipline de parti souffre au sein de l’Apr/Guédiawaye.

Bref, Aliou Sall a manqué de respect aux journalistes convoqués à 15 heures, à la mairie de Guédiawaye. Même s’il n’a pu honorer son rendez-vous, il y a mille et une manières de communiquer avec les journalistes. Et non de communiquer avec un seul organe. Loin de nous de lui refuser sa liberté de choisir l’organe qui lui sied pour sa com’, mais dès l’instant qu’il a convoqué tout le monde, il ne lui revenait pas d’extirper de la masse un organe de presse. Une grosse bourde, si c’est fait délibérément.

Dans les grandes démocraties, on donne l’exclusivité à qui on veut. Mais, toujours est-il que la presse peut ne plus accepter cette manière de faire des politiciens…

Jamais plus ça…!