Algérie : une députée française interpellée à Béjaïa

Une députée française a été interpellée ce 1er octobre en Algérie. Mathilde Panot, élue La France insoumise, se rendait à la rencontre de militants du mouvement de mobilisation en cours en Algérie, à Béjaïa, à l’est de la capitale. Elle raconte avoir été arrêtée et conduite dans un commissariat de Bejaïa après un échange avec des étudiants et professeurs ayant participé à une marche. Remise en liberté sans explications, elle dit avoir été escortée à Alger et placée sous surveillance dans un hôtel.