Algérie: le président par intérim appelle à un dialogue sans l’État ni l’armée

Abdelkader Bensalah (C) Algerian speaker of the upper house of parliament, listens to the national anthem before the start of a meeting at the Palais des Nations in the Algerian capital Algiers on April 9, 2019. - Algerian lawmakers are set to confirm an interim replacement for Abdelaziz Bouteflika today after the ailing president resigned last week in the face of massive protests. The constitution stipulates that the,currently 77-year-old Bensalah, take the presidential reins for the next 90 days. (Photo by RYAD KRAMDI / AFP)

Abdelkader Bensalah appelle à un « dialogue national inclusif » pour préparer l’élection présidentielle. Le président algérien par intérim s’est adressé à la nation ce mercredi 3 juillet, lors d’un discours retransmis à la télévision. Le dirigeant intérimaire assure que ni l’État ni l’institution militaire ne seront parties prenantes à ce dialogue.