Aida Mbodji : « Abc avait un rapport privilégié avec la vérité »

188

Les témoignages, les uns encore plus élogieux que les autres, se poursuivent au lendemain de l’inhumation, à Touba, de l’ancien Médiateur de la République, Feu Me Alioune Badara Cissé, rappelé à Dieu samedi dernier à Dakar. La députée Aida Mbodji par ailleurs présidente de « And Saxal Liguey », retient de l’illustre disparu « son rapport privilégié avec la vérité.

« Nous avons tous attendu 2021, pensant que 2020 n’était qu’une pénible parenthèse avec son lot de tristes disparitions. Malheureusement cette année encore, le macabre décompte continue. Toutes les disparitions sont affligeantes mais il en est d’aucunes qui sont particulièrement douloureuses dans le sens où elles interpellent toute une nation, notre nation, dans toutes ses composantes », écrit-elle dans son post en hommage au défunt.

« ABC est parti. Le Sénégal est en deuil, le monde politique dans son ensemble est en deuil, pire, la Vérité est en deuil. Car il était un homme qui avait un rapport privilégié avec la Vérité, quelle que soit la forme ou le chemin qu’elle emprunte. De fait, il était un idéal dans un espace politique où la doxa tient pour acquis, à tort ou à raison, que la pratique politicienne procéderait de l’abandon total de tout intérêt pour l’idée même de vérité », souligne Aida Mbodji.

Puis elle évoque ses souvenirs : « ma première rencontre avec ABC date de 2002, chez Modou Diagne Fada, dans le cadre de la Cellule de communication du PDS. Depuis, il a toujours été là pour moi. Dans les bons comme dans les moments moins heureux, que l’on soit du même camp politique ou non. Car ABC était constant dans ses amitiés, constant dans ses postures, constant surtout dans sa ligne de conduite. Il n’avait de cesse de me répéter: « Aïda, il faut avoir un grand idéal pour ce pays. On a besoin d’accrocher notre charrue aux étoiles ». Lui avait choisi d’accrocher la sienne à l’œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba et aux valeurs qu’il incarne. Finalement, la Piété est aussi en deuil ».
« Adieu Murid !!! Puisse-tu reposer en paix dans le plus Saint des Paradis. Je me joins à tous ceux qui l’ont connu et aimé, à sa famille, ses amis et compagnons pour partager la douleur de ta disparition. Tu nous manqueras… », conclut-elle.