Aibd : Les chauffeurs de taxi n’ont pas de toilettes pour…

C’est une doléance. Et, c’est le fondateur d’Afrikajom, Alioune Tine qui porte à la connaissance de l’opinion publique, les préoccupations des taximen de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd). Selon Enquête, l’ancien secrétaire général de la Rencontre africaine des droits de l’homme (Raddho) a fait savoir, ce jeudi, lors d’un atelier sur l’hygiène publique, que les chauffeurs de taxi « n’ont pas de toilettes publiques pour faire leurs besoins de même que leurs clients ».

« Quand je suis arrivé samedi dernier à l’Aibd, j’ai été saisi par les taximen. Ils m’ont demandé d’être leur porte-parole auprès du gouvernement sénégalais parce qu’ils n’ont pas où faire leurs besoins naturels. Ils sont obligés d’aller le faire en plein air dans les parages. Il faut vraiment régler la question de ces taximen à l’Aibd », a-t-il laissé entendre.