Agression du jeune américain à Kaolack : Les forces de sécurité en alerte

Le gouverneur de la région de Kaolack a fait part vendredi, des mesures radicales prises contre les malfrats. Cela fait suite à l’agression mortelle, cette semaine, des citoyens d’origine américaine. Bassirou Cissé et son père Abdoul Aziz Cissé. Alioune Badara Mbengue a invité les Kaolackois à dénoncer les cas suspects.

L’autorité régionale ne badine pas avec ces attaques et ces agressions à mains armées devenues monnaie-courante dans la région de Kaolack. Elle veut remettre les pendules à l’heure.

« Qu’on le sache ou pas, les forces de défense et de sécurité, en l’occurrence la police et la gendarmerie, l’armée, la douane sont sur le qui-vive. Jour et nuit, qu’il pleuve ou qu’il vente. Elles sont toujours là, debout, au service de la sécurité de la population« , a notamment déclaré sur Rfm M. Mbengue.

Collaboration…

Le gouverneur a appelé les populations à collaborer avec les forces de sécurité. Ce, en dénonçant tous les cas suspects. Selon Aliou Badara Mbengue, les forces de l’ordre, de défense et de sécurité, malgré leur bonne volonté, appuyées par l’autorité administrative, ne peuvent pas être partout. Donc, poursuit-il, ce sont les populations qui doivent être leur prolongement en collaborant avec eux, notamment en filant le renseignement et l’information. Il indique que lesdites forces sont joignables au 77 529 05 04 et  77 529 05 64.

Enquête sur l’agression des citoyens d’origine américaine

Rien n’a filtré, pour l’instant,à propos de l’enquête sur l »agression des citoyens américains. Les éléments de la bande de malfaiteurs sont activement recherchés par la gendarmerie. Celle-ci a multiplié ses opérations de patrouille nocturne pour rassurer les populations.