Affaire Sidy Sarr : Son avocate parle d’une “manipulation par ces trois jeunes filles”

169

Arrêté et placé en garde à vue lundi, le milieu sénégalais de Nimes (L2) Sidy Sarr a été mis en examen hier après-midi et placé sous contrôle judiciaire, pour des faits présumés de corruption de mineure et recours à la p**********n d’une mineure.

Selon Midi Libre, Sarr aurait reconnu avoir eu des relations s*******s consenties et tarifées avec deux jeunes filles de 17 ans. Celles-ci sont suspectées d’être impliquées avec une troisième jeune femme, majeure elle, dans le vol de son Audi Q3, point de départ des investigations de la police, après le dépôt de plainte pour avoir recouru «au joueur le week-end dernier.

Jugée en comparution immédiate, après s’être dénoncée et avoir indiqué aux enquêteurs l’endroit où se trouvaient les clefs de la berline, la plus âgée des trois amies a été condamnée à six mois de p****n avec sursis probatoire. Elle serait aussi soupçonnée de proxénétisme aggravé, raison pour laquelle elle a de nouveau été entendue hier.

Contactée par L’Equipe, la direction du club gardois n’a pas souhaité réagir à une affaire dont plusieurs éléments restent à éclaircir. «L’infraction reprochée à mon client est liée au fait qu’il a été victime d’une manipulation par ces trois jeunes filles», a affirme Khadija Aoudia, l’avocate de Sidy Sarr à Objectif Gard.