Affaire Penc-Mi : Pourquoi Thione Seck ne veut rien lâcher

L’affaire opposant Thione Seck au propriétaire de «Penc Mi», Alioune Badara Diagne, qui devait être jugée le 23 octobre prochain, est transférée, signale le quotidien Les Échos, au tribunal du commerce.
Si le leader de Raam Daan s’entête à rester, c’est parce qu’il veut se faire rembourser ses sous investis dans la boîte. Le père de Wally, qui avait demandé une expertise pour estimer le coût de son investissement à Penc-Mi, l’évalue à 400 millions Fcfa.