Affaire Pegasus : Des téléphones de Macron et Philippe visés par le Maroc

128

Des numéros du président Emmanuel Macron et de membres du gouvernement, dont l’ancien Premier ministre, Edouard Philippe, ont été visés par le Maroc selon l’organisation Forbidden Stories, un consortium de médias à l’origine des révélations sur le logiciel de surveillance Pegasus.


Des numéros du président Emmanuel Macron et de membres du gouvernement figurent sur une liste de cibles potentielles du logiciel Pegasus, utilisé par certains États pour espionner des personnalités, a déclaré mardi Laurent Richard, directeur de l’organisation Forbidden Stories, confirmant une information du Monde.

« On a trouvé ces numéros de téléphone, mais on a pas pu faire d’enquête technique évidemment sur le téléphone d’Emmanuel Macron » pour vérifier s’il a été infecté par ce logiciel et donc « cela ne nous dit pas si le président a été réellement espionné » mais ça montre en tout cas qu’il y a eu un intérêt de le faire », a-t-il expliqué sur la chaîne d’info LCI.