Affaire Pape Ndiaye: Le procès renvoyé et les parties civiles d’accord pour désister (avocat)

618

Pape Ndiaye ne sera plus jugé ce jeudi 17 mai. Le procès du journaliste chroniqueur judiciaire à Walf, poursuivi pour escroquerie et actes de nature à jeter le discrédit sur l’institution judiciaire, est renvoyé jusqu’au 31 mai.

Renvoi

Selon l’un de ses avocats, Me Mamadou Seck, le procès du journaliste est renvoyé pour défaut présence de l’un des plaignants. “Les partis civiles dans cette affaire ont accusé un retard, mais ils avaient un accord de principe pour se désister. Malheureusement, avec les embouteillages, l’une des parties civiles, qui vient de loin, n’est pas arrivée à temps. Seule l’autre, Mohamadou Lamine Mbengue était là”, a-t-il fait savoir. Avant de préciser que “normalement, l’affaire devait être renvoyé sous huitaine, mais comme le lundi prochain est un jour férié, on l’a renvoyé jusqu’au 31 mai.”

Accord désistement

Me Mamadou Seck de renseigner que bien que les parties civiles avaient donné leur accord de principe pour leur désistement, Pape Ndiaye ne reconnait pas les faits d’escroquerie. Ainsi, ils auraient souhaité que l’affaire soit retenue.

Pas de liberté provisoire

A noter que les avocats du journaliste n’ont pas estimé nécessaire de demander la liberté provisoire. Ils attendent le jour de l’audience pour plaider l’affaire au fond. En attendant donc, Pape Ndiaye reste en p****n.