Affaire Hiba Thiam : Dame Amar et Cie seront fixés sur leur sort demain mercredi

Mercredi 13 janvier 2021, jour de vérité pour le fils du défunt milliardaire Ahmed Amar (Dame Amar) et Cie dans l’affaire de Hiba Thiam. Les prévenus feront face au juge de la 3ème chambre du tribunal correctionnel de Dakar pour répondre au chef d’accusation d’association de malfaiteurs, usage de drogue, non-assistance à personne en danger et violation de la loi du couvre-feu.
Pour rappel, l’audience a été renvoyée à cette date à la demande de Me Seydou Diagne de la partie civile, au motif que la famille de la défunte n’a pas été citée dans la procédure.

Au cours de l’audience du 23 décembre 2020, les avocats de la défense dont Me Ciré Clédor Ly, Me Abdoubacry Barro, Demba Ciré Bathily, avaient introduit une demande de liberté provisoire pour les prévenus. Une demande que le juge de la 3e Chambre du tribunal correctionnel a rejetée au motif que le délit de trouble à l’ordre public ne s’est toujours pas estompé. 

A noter que, Dame Amar, Ayla, Diadia Tall, Louty Ba, « Choupette» et « Nekh» ont été placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, usage de drogue, non-assistance à personne en danger et violation de la loi du couvre-feu. Amadou Niane lui, est visé pour recel de malfaiteurs. Un policier a été aussi arrêté, parce qu’il aurait été payé 20.000 Cfa pour transporter les invités de leurs domiciles à l’appartement sis aux Almadies où avait lieu la fête. Alors que le couvre-feu était en vigueur dans la capitale.

Selon les résultats de l’autopsie, Hiba Thiam est morte à la suite d’un arrêt cardiaque provoqué par une overdose, lors de cette  soirée arrosée aux Almadies…