Affaire drogue au port de Dakar : 9 personnes déférées

Il a fallu cinq (5) jours à l’Office Central pour la Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRITIS) pour boucler la première partie de l’enquête sur les deux saisies de 1036 kilogrammes de Cocaïne au port de Dakar, entre le jeudi 27 et le samedi 29 juin 2019. L’Obs dans sa parution du jour informe que neuf (9) des quinze (15) mis en cause dans cette affaire ont été déférés au parquet du procureur de la République. La marchandise est estimée à une valeur de 50 milliards Fcfa.

Quatre nationalités
Hier vendredi, les enquêteurs de l’Ocritis ont présenté les premiers résultats de leurs investigations au procureur de le République, Serigne Bassigne Guèye. Le groupe mis à la disposition du Procureur de la République est composé de deux Italiens, le commandant de bord et son adjoint, deux Allemands, Un Français et quatre Sénégalais.

Plus de 9 personnes interpelées au début
Pourtant, poursuit le journal, le nombre de personnes interpelées au début de l’enquête était plus important que les 9 suspects déférés. Sur ces personnes pèsent des indices graves et concordants de nature à laisser croire qu’elles peuvent être les auteurs de ces faits faisant l’objet de l’ouverture de cette enquête.

Information judiciaire
Le procureur qui a fait d’ailleurs le déplacement le jeudi dernier au port de Dakar a ordonné l’ouverture d’une information judiciaire. Le trafic de drogue a été criminalisé au Sénégal par la Loi 2007-31 du 27 décembre 2017. Cette affaire ne sera pas bouclée dans un court délai.