Affaire des bébés calcinés : Frapp annonce une marche pour jeudi

127
Affaire des bébés calcinés : Frapp annonce une marche pour jeudi


Le Front pour une Révolution Anti-impérialiste, Populaire et Panafricaine (Frapp) pointe la responsabilité de l’Etat dans l’incendie à l’hôpital de Tivaouane, où 11 bébés ont été brûlés vifs mercredi dernier et annonce une marche le jeudi 02 juin 2022.

Pour le SEN du FRAPP, l’hôpital public est négligé comme l’école publique, négligé comme la route nationale car ce sont l’hôpital, l’école et la route du peuple que n’utilisent ni n’empruntent ceux qui sont chargés de les gérer. Pire, ils ne se soignent pas dans l’hôpital public, n’envoient pas leurs enfants à l’école publique et roule dans l’autoroute à péage.

« Cette énième tragédie doit pousser celles et ceux qui n’ont d’autre choix que de se soigner à l’hôpital public – l’écrasante majorité de la population – à se mobiliser pour un système de santé national, démocratique et populaire« , déclare le Frapp dans un communiqué.

« Comment ne pas faire le lien entre les détournements de Mamour Diallo et de Moustapha Diop qui sont tous les deux de la région de Louga et la tragédie de Astou Sokhna décédée à l’hôpital de Louga? Comment ne pas faire de lien entre les Diagne Sy Mbengue, les Diop Sy qui baignent dans des scandales engageant les ressources des populations et la m**t des 11 anges de Tivaouane ?« , s’interroge le Frapp.

Selon les activistes, le premier responsable de la situation de pauvreté structurelle de nos hôpitaux, de nos centres et postes de santé qui sont pauvres en personnel, en matériel médical, en gestion transparente…est le président Macky Sall.