Affaire Boy Djiné : L’affaire mise en délibéré le 2 juillet

Avocat de la partie civile, Me Aboubracry Barro a été formel lors de sa plaidoirie : « C’est un coup prémédité et mûrement réfléchi. Amath Dièye a le mérite de dire une partie de la vérité. Car, il a expliqué de façon claire comment les choses ont eu lieu ».

La robe noire d’enchaîner : « Dans ce dossier, on a retrouvé les chèques de Hamidou entre les mains des coaccusés qui ont tous reconnu les faits. Mon client a été menacé et brutalisé. C’est extrêmement grave car il pouvait être tué ». 

Me Barro de conclure : « C’est normal que les Sénégalais réclament la peine de mort. Ils sont tous pareils et ce sont des faits de criminels. Et je demande la perpétuité car ils sont nuisibles à la société ».

De son côté, Me Abdoulaye Tall, avocat de Boy Djiné, inculpé pour « association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit avec usage d’arme » chez un Chinois, a rejoint le procureur qui a déchargé son client.

Selon Me Tall, « Baye Modou Fall doit être acquitté purement et simplement. C’est un garçon qui s’assume à chaque fois qu’il commet un forfait. Il n’a rien fait à part s’évader en prison. Et, lors de sa dernière évasion, il ne lui restait que quelques jours de prison ».

Toujours selon Me Tall, « le procureur a bien fait de demander son acquittement car rien ne prouve sa culpabilité, d’autant plus que sa voiture avait commis un accident et était chez le mécanicien le jour des faits ». L’affaire est mise en délibéré le 2 juillet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici