Affaire BBC : Les implications politiques d’une révélation-monstre !

Le Sénégal est désormais sous la rampe des  projecteurs du monde depuis que la chaîne BBC a épinglé le frère du Président de la République dans des malversations financières tributaires,  des contrats pétroliers. Mais les implications politiques d’une telle donne surveillent ce qui reste du pouvoir de Macky comme du lait sur le feu .Les tenants du pouvoirs sont tout aussi contrariés face aux Sénégalais qui n’en veulent plus d’un régime qualifié de prédateur.

Au Sénégal présentement, tout le monde est groggy car aucun Sénégalais n’arrive à comprendre ce qui  se trame avec nos contrats pétroliers. L’Etat qui est investi de la mission régalienne de signer les contrats pétroliers avec les compagnies  étrangères en charge d’explorer notre or noir, a failli à sa mission, selon les informations très sensibles glanées par la chaine publique anglaise BBC. Tandis que les gens du pouvoir appellent  à la sérénité et au calme, les Sénégalais eux avouent ne plus avoir confiance à un pouvoir qui s’emploie à la spoliation de leur pétrole. Du coup, si jus qu’ici le président Macky et son gouvernement bénéficiaient politiquement de l’onction du peuple Sénégalais, les révélations de la BBC  ont complètement changé la donne. Désormais ,les Sénégalais ne peuvent plus faire confiance au Chef de l’Etat Macky Sall car le pétrole qu’il était censé protéger jusqu’à son exploitation, ne profiterait qu’à sa famille et son petit frère Aliou Sall. A l’évidence,ce dernier fera tout son possible pour ne pas tenir les échéances électorales à venir à date échue. Et les raisons de telles appréhensions sont plus que fondées. Une fois devant les urnes, les Sénégalais vont immanquablement sanctionner celui que nombre d’apèristes présentent comme le président le  mieux élu d’entre ses   prédécesseurs. Mais ironie du sort,la suppression du poste de Premier Ministre est loin de combler le gap politique  du président Sall, tributaire des errements de son pouvoir sur le pétrole. Aujourd’hui, c’est l’opposition, qui renait de ses cendres nonobstant tous les coups bas qu’elle a reçu du régime de Macky. Désormais, elle ne compte plus donner du répit au Président Macky jusqu’à ce qu’il soit démis où  épuisé son second mandat. Les implications politiques des révélations-monstres de la BBC ont la particularité d’avoir ouvert l’œil à tous les Sénégalais.