Affaire « 7 milliards de Le Pen » : « Le gouvernement confond sciemment interpellation et accusation … »

480
7,9 milliards à Marine Le Pen: « Macky Sall est dans l’obligation de répondre à ces graves interpellations … »


Seydi Gassama, directeur exécutif de la section d’Amnesty International (AI) Sénégal, s’est prononcé sur le communiqué du gouvernement suite aux interpellations faites dans une lettre ouverte adressée au président de la République, par l’ancien Premier ministre, Hadjibou Soumaré, faisant état d’un don financier du chef de l’Etat à Marine Le Pen.

PUBLICITÉ

Selon le directeur exécutif de la section d’Amnesty International (AI) Sénégal, Seydi Gassama, le gouvernement confond sciemment interpellation et accusation et verse dans les menaces.

« Dans un Etat démocratique, le citoyen, quel qu’il soit, a le droit d’interpeller ses dirigeants sur des questions qui présentent un intérêt pour le public et de recevoir des réponses », déclare-t-il.

PUBLICITÉ