Une adolescente meurt de malnutrition, persuadée par sa mère qu’elle est gravement malade

0

Viktoria Demiyanova, 14 ans, est décédée de malnutrition. Elle avait cessé de s’alimenter après avoir été convaincue par sa mère qu’elle souffrait d’un cancer.

Pour faire maigrir sa fille, une mère russe de 37 ans a fait croire à sa fille qu’elle souffrait d’un cancer et de diabète et qu’elle devait drastiquement réduire la nourriture. C’est un fait-divers bien lugubre qui fait la Une des médias moscovites. Viktoria Demiyanova, 14 ans, est morte de faim pour avoir suivi les conseils de sa mère de moins s’alimenter pour guérir d’une soi-disant maladie grave. L’adolescente russe est décédée de malnutrition. Sa mère, accusée d’infanticide, encourt 20 ans de prison. Viktoria ne pesait plus que 30 kilos quand elle a été retrouvée inanimée.
Nourrie que deux fois par semaine

Les mois précédant son décès, l’adolescente avait perdu énormément de poids. Aux camarades de classe qui s’inquiétaient de sa transformation physique, qu’ils pensaient au début dû au stress, la jeune fille avait alors expliqué qu’elle devait s’affamer afin de guérir d’un supposé cancer et de diabète. Les témoignages des amis de son école font froid dans le dos :”Elle avait la peau et les os. Elle avait l’air anorexique et s’affamait à la maison”, raconte l’un d’eux au Daily Mail. “Quand sa mère est venue avec elle pour rencontrer des enseignants, elle a dit qu’il était suffisant pour Viktoria de manger une ou deux fois par semaine”, raconte une autre. Cette croyance, insufflée par sa mère, a été balayée par les enquêteurs qui ont pu constater que l’adolescente ne souffrait en réalité d’aucune maladie. Avant de souffrir de malnutrition sévère, Viktoria était en bonne santé.

Lire aussi

Personnes âgées : attention à la malnutrition

Malnutrition : des cocktails solidaires à la spiruline pour lutter contre ce fléau

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *