Adama Gaye: “Macky Sall mène le Sénégal au chaos…”

L’Etat respecté respire par des rites et normes connus de tous. Selon le journaliste, Adama Gaye, en laissant, hier nuit, son Ministre de l’Intérieur, qui peine à habiter sa fonction, trop large pour lui, dévoiler le prolongement de la situation d’exception due à la crise sanitaire, Macky Sall, élu après un scrutin qu’il a braqué, s’est lui-même débiné.

Macky voulait se mettre à l’abri des flaques…

“Nul n’est cependant dupe : en cédant la parole à son ministre de l’Intérieur, Macky Sall voulait se mettre à l’abri des flaques que la nouvelle prorogation de l’état d’urgence pouvait produire au sein d’une population à fleur de peau, ulcérée”, déclare Adama Gaye.

Une pandémie qui sème la terreur…

D’après M. Gaye, l’incapacité de Macky Sall à résorber une pandémie qui sème la terreur dans ses rangs et à travers toute la société, en traînant son manteau de tueuse, associée à l’étendue de ses échecs économiques, comme l’atteste son recours inconsidéré aux emprunts obligataires pour boucler ses fins de mois, ou encore la traque débridée des voix dissidentes ne sont que des facettes de sa décrépitude finale.

Admettre sa faillite…

“Au lieu d’admettre sa faillite, croyant pouvoir tromper son monde avec des sorties médiatiques, teintées d’un culte monarchisant et d’une culture totalitaire, aussi insipides qu’insultantes à l’intelligence d’un peuple de loin plus futé qu’il ne l’imagine, le régime de Macky Sall est donc monté, hier soir, encore plus haut dans l’échelle du discrédit, en route vers son auto-destruction”, ajoute Adama Gaye.

Macky mène le Sénégal au chaos…

“Ont-ils jeté Boubacar Seye en prison ou tentent ils de faire diversion?”, s’interroge-t-il. A l’en croire, quel que soit le cas, c’est le signe d’un pouvoir fou, désespéré, qui joue avec les nerfs d’un peuple sénégalais, à bout de souffle. Macky Sall mène le Sénégal au chaos.